• Travaux sur le pont Charles de Gaulle à Blois

    Changement des appareils d'appuis du pont Charles de Gaulle depuis le 5 septembre

    Le pont Charles de Gaulle est situé sur un axe routier majeur du département emprunté par 50 000 véhicules par jour. Son entretien est géré et entièrement financé par le Conseil départemental. Des travaux de changement des appareils d’appuis de l’ouvrage sont en cours jusqu’à fin novembre.

    Remplacement des 40 appareils d’appuis du pont Charles de Gaulle

    Les appareils d’appuis d’un pont assurent la liaison entre le tablier (la route) et les appuis de l’ouvrage (les piliers).

    Construit en 1970 et long de 412 mètres, le pont Charles de Gaulle compte 40 appareils d’appuis qu’il faut aujourd’hui changer.

    Pour effectuer ces travaux, des échafaudages seront installés pour accéder sous le pont. Le tablier sera soulevé d’environ 1 cm à l’aide de vérins puis posé sur cales pour accéder aux pièces.

    Pour soulever le tablier du pont, deux opérations de vérinage sont nécessaires ; la mise sur cale en début de travaux et la remise en place en fin de travaux.

    Les travaux sont organisés pour ne pas gêner la circulation

    Pendant toute la durée des travaux, la voie de droite du pont dans le sens de circulation Blois > Vineuil pourra être neutralisée ponctuellement entre 9 h et 16 h selon les besoins du chantier.

    Pour le vérinage, les deux opérations sont prévues mi-octobre et mi-novembre, au cours d’une nuit durant laquelle la circulation sera maintenue sur une seule voie, celle de gauche, dans les deux sens de circulation, entre 20 h et 6 h.

    Pour ces deux opérations de vérinage, l’accès au pont sera interdit aux poids lourds. Ils devront emprunter les déviations locales mises en place.

    Ces travaux de changement des appareils d’appuis du pont Charles de Gaulle sont entièrement financés par le Conseil départemental à hauteur de 756 000 €.

     

    Travaux pont Charles de Gaulle