L'allocation personnalisée d'autonomie (APA)

L'APA est une prestation en nature destinée à rémunérer les services à domicile ou en établissement nécessaires à la prise en charge d'une personne ayant perdu tout ou partie de son autonomie.


Comment faire une demande d'APA ?

En remplissant un dossier de demande d'APA.

Ce dossier est à retirer :

  • au Conseil départemental : Direction de l’autonomie et de la MDPH, Porte D, 34 avenue Maunoury, 41000 BLOIS ;
  • à la Maison Départementale de la Cohésion Sociale de votre secteur ;
  • au Centre Communal ou Intercommunal de votre commune de résidence ;
  • à la mairie de votre domicile.

ou à télécharger ici

Une fois complété, le dossier est à déposer (accompagné des pièces à fournir) au Conseil départemental de Loir-et-Cher.

Pour bénéficier de l'allocation personnalisée d'autonomie, il faut :

  • être âgé de plus de 60 ans ;
  • résider à son domicile en Loir-et-Cher (ou en accueil familial) ou être accueilli en établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes ;
  • avoir un niveau de perte d'autonomie évalué selon la méthode AGGIR* relevant des groupes 1, 2, 3 et 4 ;
  • ne percevoir ni la majoration pour aide constante d'une tierce personne servie par une caisse de retraite, ni l'allocation compensatrice, ni l'aide ménagère au titre de l'aide sociale.

*Évaluation du degré de dépendance de la personne âgée
Elle est réalisée par une équipe médico-sociale du Conseil départemental (généralement un médecin et une assistante sociale).
Une visite à domicile est effectuée par au moins l'un des membres (les proches de la personne âgée, son tuteur et le médecin de son choix peuvent être présents).
En fonction du dossier et des éléments recueillis, la personne est classée suivant son niveau de dépendance, dans l'un des groupes de la grille Aggir.


L'APA est-elle récupérable ?

Le versement de cette allocation ne donne pas lieu à récupération sur la succession du bénéficiaire. L’APA n’est pas non plus soumise à obligation alimentaire.


L'APA à domicile

L'APA à domicile dépend des besoins et des revenus de la personne âgée. Elle permet de financer :

  • un intervenant à domicile,
  • des frais d'accueil temporaire,
  • des frais d'accueil de jour et de transport,
  • des travaux d'amélioration du logement.

L'APA est soit versée directement en nature à l'organisme agréé de services à la personne (OASP) en prestataire, soit à la personne âgée dans le cadre d'un emploi direct, d'un mandataire ou des aides techniques.

Plus d'infos en contactant Vivre autonome 41 au 02 54 58 43 79 ou sur le site service-public.fr


L'APA en établissement

Le montant de l'APA dépend du tarif dépendance de l'établissement qui accueille le demandeur et des ressources dont il dispose. Une partie du tarif dépendance reste à la charge du bénéficiaire.

Généralement, l’APA est versée directement à l’établissement. Toutefois, le bénéficiaire peut demander à percevoir lui-même l’APA.

Plus d'infos en contactant Vivre autonome 41 au 02 54 58 43 79 ou sur le site service-public.fr


L'APA en accueil familial

La personne âgée hébergée par un accueillant familial est considérée comme vivant à son domicile.

L'aide peut concerner le règlement :

  • des services rendus par les accueillants familiaux,
  • des dépenses de transport,
  • d’aides techniques (y compris le matériel à usage unique, etc),
  • d’adaptation des parties du logement réservées à la personne accueillie (chambre, sanitaires et salle de bain),
  • de toute autre dépense concourant à l'autonomie du bénéficiaire.