La Dotation de Solidarité Rurale

Lors des réunions cantonales de 2008 puis de 2009, le Conseil départemental a pris conscience des difficultés rencontrées par les plus petites communes du département pour réaliser leurs projets.

En 2010, l'assemblée départementale a donc mis en place la dotation de solidarité rurale, qui a permis aux communes dont la population est inférieure ou égale à 1000 habitants la réalisation d'un grand nombre de projets.

En 2012, l'assemblée départementale a voté l'élargissement de la DSR, vecteur de dynamisme économique et social de la vie locale du département, aux communes de moins de 2000 habitants.

Ce sont donc 260 communes loir-et-chériennes qui sont concernées.